Pourquoi être attentif ?

Etre attentif est une activité qu’il est intéressant de développer dans le domaine de la spiritualité. En effet, cette attitude vous porte à mieux comprendre vos réactions, vos fonctionnements. Elle invite à changer, à vous libérer du carcans des habitudes et des conflits.

Etre attentif c’est quoi ?

L’attention c’est l’aptitude à concentrer son esprit, volontairement,  sur un objet déterminé, une personne, une pensée, une attitude.

Extrait de : Vers la révolution intérieure

Si vous m’insultez et que je réagisse à votre insulte, que se passe-t-il ? Vous avez en m’insultant, imprimé une marque, un souvenir au sein de mon esprit, n’est-ce pas ? A notre prochaine rencontre, je ne vous traiterai pas en ami parce que cela a laissé des traces. Si vous me flattez, cela laisse aussi en moi une trace, et, lors de notre rencontre suivante, je vous traite en ami. Autrement dit, toute empreinte inscrite dans l’esprit coïncide avec la formation d’une image, et nous soulignons le fait que, lorsque l’esprit est encombré d’un fardeau lourd d’images, il n’est pas libre et se trouve donc contraint de vivre dans le conflit.  Krishnamurti – Vers la révolution intérieure

Les images

Ainsi les images que génère votre mental vous font vivre dans un conflit permanent. De toute évidence, que l’image soit générée par un objet, une personne, une attitude, un être vivant, les conséquences sont les mêmes sur votre comportement.

Si vous regardez une rose rouge. Cette rose va obligatoirement faire appel à votre passé et créer des images de souvenirs bons ou mauvais. Ces images vont provoquer votre réaction à la rose. Ainsi, si c’est un bon souvenir, vous pourrez être nostalgique, si c’est un mauvais souvenir vous pourrez être stressé(e) ou tendu(e). Maintenant, vous regardez cette rose rouge et portez votre attention sur vous-même… que se passe-t-il ?

Vous reconnaissez qu’il vient à vous différentes pensées, regardez-les. Elles sont toutes génératrices de conflit intérieur.

  • Si elles ont pour base une image de bonheur, en d’autres termes c’est mieux que ce que vous vivez aujourd’hui, vous revivez le bonheur en souhaitant qu’il revienne. Comme il n’est pas là, vous combattez pour le retrouver.
  • Si elles ont pour base une image de malheur, vous luttez pour effacer cette impression négative.

En un mot vous n’êtes pas en paix, pas libre.

L’effet de l’âge

En vieillissant, les images s’amoncellent. Car au fur et à mesure du temps, des expériences, des relations, des événements, ce n’est plus une image qui vient à l’esprit mais des centaines. Et la pensée crée toujours encore et encore, car elle fonctionne comme cela. Pourquoi ? parce que les mauvais souvenirs elle veut les faire fuir, et les bons elle cherche à les retrouver. Dans tous les cas, c’est une lutte, un combat qui a son siège dans votre cerveau.

Par conséquent, avec l’âge, les conflits intérieurs sont de plus en plus importants. Or tout cela est pesant, et vous fatigue.

Etre attentif pour se libérer

La solution c’est de porter attention, dans la mesure du possible, à toutes les images qui viennent, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. Dans vos relations, dans vos observations, l’attention doit être de mise. En prenant l’habitude de vous concentrer sur ces images, plus vous le faîtes et plus vous constatez les directions que prend votre mental. De cette façon, vous mettez en avant, par vous-même,  les luttes intérieures.

Ainsi, vous  comprenez mieux votre fonctionnement, alors, les images s’effacent d’elles-mêmes.  De cette façon, vous pouvez avoir une action sur votre vie, changer d’attitude, et vous libérer des conflits. Lorsque vous n’êtes plus en guerre, vous êtes en paix.

Paix intérieure et légèreté de l’Esprit sont retrouvées.

Article complémentaire: L’énergie du moment présent

Bernard